Un instant de grâce

Un instant de grâce : un moment d’harmonie et de beauté.

Ephémère, suspendu dans le temps, apprendre à le cueillir pour continuer à s’en nourrir, conscient de l’impermanence des choses, de la vie.

Cesser de croire et d’attendre qu’il se renouvelle  sous la même forme.

Comme la nature, impermanente, en total beauté et disparition d’elle-même, puis à nouveau  elle s’éveille dans une fulgurante splendeur, pareille et pourtant nouvelle,

Apprendre à saisir ce moment éphémère de grâce dans la relation amoureuse.

S’agenouiller à cet instant pour remercier la vie de ce cadeau de totale présence.

Abandonner l’idée qu’il se produira de même et choisir de rester à l’affut  d’un nouvel élan de grâce.

Faire taire les reproches, les frustrations et les attentes qui ferment la porte aux possibles.

Poser son regard encore et encore et se laisser saisir par la grâce de l’être humain vivant qui est devant toi

Choisir de rester vigilant prêt à saisir l’instant fugace qui nous nourrira pour quelques heures, quelques jours.

Ouvrir son cœur et son regard, percevoir l’évanescence de nos sens, un parfum, un mouvement, un regard, une pose.

Ralentir, cesser de parler, la pensée absente afin de percevoir la seconde d’effraction temporelle de la saisissante beauté d’un moment de grâce devant l’éternité.

Est-ce cela le bonheur ? Savoir savourer,  écouter, être là, vigilant et sage pour cueillir la grâce du cœur.

Cet état de grâce peut surgir dans la seconde du quotidien ordinaire, dans un moment d’égarement sensoriel, un regard échangé, une main posée sur la peau, un soupir,  la sensualité naturelle.

Trop préoccupé par nos occupations, obligations, attentes, frustrations, combien de fois passons nous à côté ?  Réclamant notre part de bonheur alors qu’il était à porté de cœur.

Qu’on soit homme ou femme, comprendre et apprendre, encore et encore, à guérir,  à cautériser ses blessures émotionnelles, pour cueillir la délicate fleur de l’amour pur et saisir l’instant de grâce.